La tradition au profit…

La tradition au profit…

…du développement humain profond

La pratique « Wa-Jutsu » favorise un développement humain profond, qui vise à forger une éducation mentale, prônant des valeurs telles que la rectitude, la sincérité, la loyauté. La perte de ces valeurs peut engendrer le manque de tolérance, l’envie, la jalousie.

Cette recherche de l’amélioration psychique et psychologique aide à lutter contre divers blocages personnels, et donc à retrouver peu à peu une certaine sérénité. Autant d’atouts qui, dans ce monde bouleversant, constituent de véritables armes pour affronter le quotidien.

La discipline, le respect de la tradition pendant les cours et les cérémonies sont des éléments fondamentaux de l’enseignement des arts martiaux traditionnels, à l’image d’un salut respectueux ou de l’adoption d’une bonne attitude dans les comportements et les positions.

La méthode « Wa-Jutsu » est dotée d’une culture et d’une tradition fondamentale. Son apprentissage va de pair avec la transmission de coutumes ancestrales, permettant de ne pas la couper de ses racines historiques et culturelles qui recèlent un grand nombre de richesses. Elle peut être également un point de repère, une boussole qui réoriente chaque fois que l’esprit se perd dans un monde en mouvement incessant, le parcours de la voie apporte au pratiquant une certaine stabilité. Elle lui enseigne les valeurs morales indissociables de la pratique martiale, mais lui permet aussi de conquérir des qualités mentales indispensables à son épanouissement, à l’exemple de la persévérance, sans laquelle l’atteinte d’un but quel qu’il soit, serait impossible.

La méthode « Wa-Jutsu » renvoi naturellement dans sa pratique à un code, une tradition qui se doit d’être enseignée au même titre que les simples techniques de combat.

La tradition désigne la transmission continue d’un contenu culturel à travers l’histoire depuis un évènement fondateur ou un passé immémorial. Cet héritage immatériel peut constituer le lien identitaire d’une communauté humaine. Dans son sens absolu, la tradition est une mémoire et un projet, une conscience collective, c’est le souvenir de ce qui a été, avec le devoir de le transmettre et de l’enrichir.