Une progression technique…

Une progression technique…

…adaptée

Comme d’autres disciplines, l’idée de classe préparatoire a été retenue pour les enfants à partir de 5 ans. Une progression technique mise au point spécialement pour eux, leur permet de s’initier aux bases fondamentales (travail au sol, déplacements, esquives, parades, chutes, etc.) mais également et surtout aux activités physiques généralisées. En effet, de 5 ans à 12 ans, l’enfant a besoin de mouvement, d’une gymnastique vertébrale correcte, où toute charge est proscrite, et de renforcer son système musculaire. L’accent est mis sur l’équilibre, l’adresse, la coordination, pour parfaire son système locomoteur et sensoriel. Un autre point très important est la discipline traditionnelle qui règne sur le tapis. Mais on y trouve également le respect des anciens, de la hiérarchie et du code d’honneur et de morale traditionnelle, « Bushido » en japonais, qui constitue une excellente préparation à l’entrée des adolescents dans la société.

Les féminines suivent les cours comme les hommes. Elles sont particulièrement intéressées par l’emploi de l’énergie dans la pratique et l’aspect self-défense. Bien entendu, il est certain que tout en conservant son côté martial, la pratique féminine est orientée vers une conception esthétique et harmonieuse. L’éducation physique est basée sur des exercices d’assouplissement et met l’accent sur la recherche de la grâce par le rythme et l’aisance d’exécution. Des exercices de musculation légère, de respiration font également partie du programme.